Les 10 livres qui m'ont le plus marqué ?

Publié le par Henri LOURDOU

 

Agnès m'a tagué : elle connaît mon goût pour les listes, et autre pratiques obsessionnelles. Je suis donc mis au défi de présenter les 10 livres qui m'ont le plus marqué : facile; mais je vais par contre devoir me limiter, et ça ce sera dur !

 

Alors partons pour une petite anamnèse.

A 15 ans je passais mon temps à lire, et un premier auteur a fait de moi un antimilitariste fervent : Hans Hellmut KIRST et sa trilogie "08/15" qui retrace les aventures du caporal Asch, soldat improbable du IIIe Reich qui commence sa carrière en se révoltant contre la hiérarchie militaire lors de son service militaire, puis traverse la guerre sur le Front de l'Est et la termine dans la débâcle sans se compromettre avec l'idéologie nazie.

En 1968-69, j'ai découvert l'Histoire du mouvement ouvrier à travers le livre signé COHN-BENDIT "Le gauchisme, remède à la maladie sénile du communisme". C'était une re-lecture libertaire de la révolution russe qui m'a prémuni contre les tentations néo-bolchéviques de l'après 68 : tous ces groupuscules trotskystes ou marxistes-léninistes qui fleurissaient alors dans la jeunesse intellectuelle révoltée.

En 1970-71, année de lectures nombreuses, je ne retiendrai que trois titres : "Mon ami Calandri" de Henry POULAILLE, qui m'introduisit au coeur de ce que fut l'anarchisme ouvrier en France au début du XXe siècle; "L'increvable anarchisme" de Luis MERCIER-VEGA, une réflexion non-dogmatique sur le devenir de cette idéologie, récemment relue; et (bien sûr ! ) "La révolte contre le Père" de Gérard MENDEL (et tous ses livres suivants...).

Petit saut sur les années : en 1982, "Pour sortir du XXe siècle" d'Edgar MORIN fut mon livre de sortie du gauchisme...et de reprise de contact avec cet auteur que j'avais déjà lu et continuerai à lire.

A peu près à la même époque, j'ai commencé à lire la série "Fortune de France" de Robert MERLEque j'ai suivie jusqu'au bout avec la mort de l'auteur, tout en relisant plusieurs fois les 3 premiers tomes.

Dans mes lectures plus récentes, je retiendrai deux romans historiques, parmi beaucoup d'autres, notamment les policiers historiques (d'Ellis Peters à Ann Perry...) : "Le remords de Dieu" de Marc PAILLET et "Le songe de Scipion" de Iain PEARS, deux belles méditations sur la notion de décadence que j'ai tendance à confondre dans mon souvenir.

 

On est déjà rendus à 9... Aussi je terminerai par "Les enquêtes du juge Ti " de Robert VAN GULIK qui illustrent mon attirance pour la civilisation chinoise et les civilisations orientales en général. Et je m'aperçois que je n'ai cité aucun titre sur l'écologie, il faut pourtant bien dire que j'en ai lus pas mal, mais bon, respectons la règle...

Commenter cet article

Thom Holterman 22/12/2013 20:45

C’est une belle prise. Peut-être mon petit livre sur « Anarchisme et Droit » pourrait être l’onzième. Pour plus d’information, voir le lien :
http://www.atelierdecreationlibertaire.com/L-anarchisme-c-est-regle.html