Zemmourisation de la Droite

Publié le par Henri LOURDOU

Zemmourisation de la Droite

Zemmourisation de la Droite :

le piège se referme.

 

Après la primaire LR, la victoire de Valérie Pécresse ne peut faire illusion. Malgré son passé et ses références libérales et europhiles, malgré son score de 61% face aux 39% d'Eric Ciotti, elle est prisonnière de sa volonté de "rassemblement de la Droite" autour d'une dynamique de radicalisation identitaire, autoritaire, antisociale, xénophobe et islamophobe.

Le piège élaboré par Bolloré se referme.

Dans ce contexte, on risque d'assister à une zemmourisation par contigüité de Macron et même de certains candidats de gauche (voir Montebourg hélas !).

La clarté sur les valeurs et principes de gauche s'impose plus que jamais, en particulier sur la question migratoire et celle de l'islamophobie et des héritages de la colonisation, mais aussi des droits des femmes et des personnes LGBT.

Refuser le confusionnisme alarmiste propagé par les critiques disproportionnées du "wokisme" ou du post-colonialisme constitue un même combat que celui de la défense des droits des exilés et la critique du discours complotiste sur le "grand remplacement".

Il n'est pas non plus indifférent de constater que tous ces confusionnistes néo-réac sont aussi des anti-écologistes virulents : c'est cohérent avec leur imaginaire nostalgique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article