Sortir du déni et de l'hypocrisie : assumer ses responsabilités citoyennes

Publié le par Henri LOURDOU

Sortir du déni et de l'hypocrisie : assumer ses responsabilités citoyennes

Après la Cop 26 :

sortir du déni et de l'hypocrisie

 

La double alternative est : sobriété et solidarité ou ébriété consumériste et barbarie.

Ce qui se passe à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne nous pose crûment la question de la solidarité. Sans politique d'accueil et d'hospitalité européenne, il ne peut y avoir qu'un déchaînement de barbarie aux frontières de l'Europe.

Ce qui s'est passé à Glasgow nous pose crûment la question de la sobriété. Sans une révision radicale de nos modes de vie consuméristes, il ne peut y avoir qu'une accélération du réchauffement global et un déchaînement de catastrophes écologiques dans le monde entier.

Jamais dans notre Histoire, les choix n'ont été aussi cruciaux. Seuls les écologistes portent sur leurs épaules les options politiques radicales nécessaires dans ces deux domaines pour envisager un avenir pacifique et harmonieux.

Les élections de 2022 seront un tournant décisif. Y participer est donc crucial.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article