Fins de règne et fin du monde, des raisons de ne pas désespérer

Publié le par Henri LOURDOU

Fins de règne et fin du monde,

des raisons de ne pas désespérer.

 

Oui, Aurélien Barrau a raison : politiques et responsables de tout bord ne prennent pas encore la mesure des transformations à opérer pour stopper la catastrophe écologique qui avance jour après jour. Mais c'est d'abord parce qu'un nombre trop restreint de nos concitoyens en ont eux-mêmes pris conscience.

 

Face à cette perspective de "fin du monde", il ne faut cependant pas désespérer.

Car, parallèlement, les monstres politiques qui viennent de proliférer (Trump, Bolsonaro, Modi...) ou veulent s'enkyster (Poutine, Loukachenko,  Erdogan, Al Assad, Mohamed Ben Salman, Xi Jinping...) sont aujourd'hui de plus en plus menacés par la mobilisation citoyenne.

Et les structures d'oppression systémique séculaires (patriarcat, racisme) craquent de toute part.

Cet éveil droitdelhommiste et non-violent qui parcourt le monde entier accompagne et soutient la prise de conscience écologique et mondialiste.

 

Aussi, malgré les scories et erreurs inévitables qui en sont le corollaire, on ne peut qu'espérer dans ce mouvement de fond.

 

Ce qui implique de dénoncer sans relâche toutes les diversions et faux-débats : de la prétendue "cancel culture" qui envahirait tout et menacerait nos libertés au faux-débat du jour "pour ou contre le port du masque" (dans lequel s'investissent tous les pseudo-radicaux jamais à court d'un faux combat), rien ne doit entraver le déploiement de cette grande vague écolo-droitdelhommiste et mondialiste pour mettre à bas les oppressions séculaires et engager le changement de civilisation en sortant de la sainte trinité "productivisme-consumérisme-extractivisme" qui nous amène droit dans le mur.

 

Là est aujourd'hui l'espérance, là est aujourd'hui la vraie radicalité.

 

Références :

https://www.alternatives-economiques.fr/aurelien-barrau-va-falloir-etre-raisonnable-cest-a-dire-revolu/00093617?utm_campaign=sharing&utm_content=facebook&fbclid=IwAR1aJnYe-DBwS7Sj3i5c7oFlYbkz5KgmGJNURLRweUJ7WbY7tUsxmkGvVIk

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2020/09/04/le-fidele-engagement-d-hatice-cengiz-la-fiancee-de-khashoggi_6050989_4500055.html

https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/09/06/aurelia-michel-l-histoire-de-l-esclavage-irrigue-encore-une-large-part-de-l-organisation-de-notre-societe_6051152_3232.html

https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/09/08/marie-mendras-si-le-kremlin-ne-sauve-pas-loukachenko-c-est-parce-que-sa-marge-de-man-uvre-est-etroite_6051345_3232.html

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article