Pour qui voter le 25 mai ?

Publié le par Henri LOURDOU

 

Retour de Toulouse le 8 avril :

Motivés pour voter Europe Ecologie le 25 mai !



Nous avons vu ce 8 avril des candidats eurodéputés qui nous ont convaincu de l'utilité de leur mandat.

Nos 58 eurodéputés Verts au Parlement européen, parmi lesquels nos 16 eurodéputés Europe Ecologie français dont nos 2 eurodéputés du grand Sud-Ouest, José Bové et Catherine Grèze, se sont battus tous les jours pendant 5 ans pour une Europe de la solidarité et de la transition écologique :

-Contre la sainte alliance des dirigeants de Droite (PPE représenté en France par l'UMP) et des dirigeants de Gauche (PSE représenté en France par le PS et le PRG) attachée à défaire l'Europe en cédant aux lobbies des pollueurs et des multinationales , au nom d'une croissance hypothétique, en cédant aux lobbies de la finance, au nom d'une orthodoxie budgétaire débouchant sur l'austérité pour les pauvres et les bonus pour les riches, en cédant aux lobbies nationalistes, au nom d'une préférence nationale, débouchant sur la peur et la méfiance généralisées génératrices de violence;

-En dépit de l'absentéisme des eurosceptiques de Droite (Marine Le Pen) ou de Gauche (Mélenchon) qui parlent beaucoup d'Europe, mais n'y font jamais rien (leur mandat d'eurodéputé ressemble beaucoup à un emploi fictif);

Ils ont obtenu quelques victoires en réunissant des majorités d'idée, malgré la composition défavorable du Parlement : refus du traité Acta, qui constitue un point d'appui contre le traité de libre-échange avec les Usa (Tafta) en cours de négociation, refus d'autorisation de nouveaux OGM...

Ils ont mené et perdu de nombreuses autres batailles, notamment celle du plafonnement des aides de la Pac (Politique agricole commune) qui aurait pu permettre de financer davantage la solidarité avec nos agriculteurs de montagne, qui survivent aujourd'hui difficilement grâce à cette solidarité europénne. Dans celle-ci, très serrée, nous ont manqué les voix des eurodéputés socialistes...et celle de JL Mélenchon (absent lors du vote).

Pour renforcer ces combats dans le mandat 2014-2019, nous aurons besoin de toutes les voix pour réélire José Bové et Catherine Grèze le dimanche 25 mai (élection à un seul tour à la proportionnelle).

Publié dans Europe

Commenter cet article