En lisant les professions de foi...

Publié le par Henri LOURDOU

 

En lisant les professions de foi...

 

Ces documents adressés à tous les électeurs sont très révélateurs. Ils permettent de comparer à tête reposée ce que proposent tous les candidats. Ils sont arrivés ce matin 13 avril dans ma boîte aux lettres.

Et cela réserve parfois des surprises.

On ne sera pas surpris d'apprendre que les positions de Gauche et de Droite sur la question du mariage homosexuel sont rigoureusement opposées, de même sur la question des immigrés sans-papiers.

Par contre, ce qui est surprenant, c'est la façon dont ces positions sont exprimées par des gens que l'on croirait proches.

 

Voici donc la façon dont les professions de foi d'Eva JOLY et de Jean-Luc MELENCHON s'expriment sur ces 2 sujets :

 

Eva JOLY :

Pour l'égalité des droits (dans sa priorité n°4 « Bâtir une société ouverte et apaisée ») Donner aux couples de même sexe le droit de se marier et d'adopter un enfant.

Jean-Luc MELENCHON :

Contre la précarité, le droit au bonheur ! (dans son 2e axe « Tout commence avec l'égalité ») Point n°12 : Egalité des droits de tous les couples.

 

Eva JOLY :

Pour une autre politique d'immigration (Priorité n°4 toujours)

Adopter une loi de régularisation des sans-papiers. Restaurer le droit d'asile. Supprimer la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.

Jean-Luc MELENCHON :

Faire France de tout bois, agir pour la paix (dans son 3e axe « Retrouvons la fraternité »)

Point n°5 : Droit du sol intégral : né en France, Français ! (NB c'est le seul point abordant de près ou de loin la question de l'immigration, mot qui n'est pas cité)

 

On avouera que c'est un peu court côté Mélenchon, pour ne pas dire un peu faux-cul. On sent bien qu'il faut éviter des mots trop crus pour ne pas effaroucher l'ouvrier arraché aux griffes venimeuses du FN.

Cela pose une question de fond : peut-on s'attaquer aux préjugés xénophobes et homophobes en les contournant ?

Je pense que non : le feu de paille du score de Mélenchon risque d'être de courte durée avec de tels procédés.

Dire clairement les choses comme le fait Eva JOLY me semble plus porteur d'avenir, même s'il faut pour cela prendre le risque d'une volée de bois vert électorale. C'est aussi cela faire de la politique autrement !

C'est pour cela que, même à 2% dans les sondages, même tournée en dérision par les médias et tous les faiseurs de mode, elle aura ma voix le 22 avril.

Publié dans politique

Commenter cet article