projet de tract pour le TCE : fin février 2005

Publié le par Henri LOURDOU

 

A PROPOS DU REFERENDUM SUR LE TCE

contre la politique de Gribouille*

*"Attitude qui consiste à se précipiter dans les dangers qu'on veut éviter" (Petit Larousse)


  • Ne nous laissons pas intimider par les "grandes gueules"


"OUI" semble devenu un gros mot dans certains secteurs de la Gauche. Face à la campagne d'intimidation entreprise par les partisans du "NON" au TCE, il devient urgent d'affirmer avec force la conviction qui anime les partisans de Gauche du "OUI".


  • Le "OUI" de Gauche a une bonne raison


Un seul argument suffit à démontrer la pertinence de notre position : la victoire du "NON" aboutirait à la poursuite ou à l'application des traités déjà ratifiés, à savoir ceux de Maastricht (1992), Amsterdam (1997) et maintenant Nice (2000), et non à la remise en chantier totale de l'Union Européenne que nous font miroiter (sans trop y insister d'ailleurs...et pour cause !) les partisans du "NON" de Gauche.

Or ces traités, d'ores et déjà applicables puisque ratifiés, sont nettement en retrait par rapport au contenu du TCE.

Qu'on en juge par les seuls objectifs rappelés par la Confédération Européenne des Syndicats (CES) dans son avis favorable au TCE :


Traité de Nice : Traité Constitutionnel Européen :

"une économie de marché ouverte" "une économie sociale de marché"

"un emploi élevé" "le plein emploi"


Par ailleurs, tous les points négatifs repris dans la partie III du TCE sont déjà dans ces traités...avec l'inconvénient supplémentaire qu'ils ne sont pas précédés de la Charte des Droits fondamentaux (partie II du TCE), ni accompagnés des clauses sociales transversales obtenues dans la partie III

(articles 116 à 120) restrictions conquises de haute lutte par la Gauche et les syndicats réformistes lors de la Convention qui rédigea le projet.


  • Le "NON " de Gauche : une attitude de Gribouille


Donc, rappelons-le et faisons-le savoir autour de nous :

VOTER "NON" AU TCE , C'EST VOTER "OUI" AU TRAITE DE NICE

Une vraie politique de Gribouille qui nous ramènerait plus de 5 ans en arrière, à la paralysie des Etats, et surtout au "tout libéral économique" d'une Commission massivement de Droite et renforcée dans ses prérogatives face au Parlement et à la paralysie du Conseil.


Ne laissez pas détourner vos légitimes aspirations à une Europe sociale, écologique et démocratique !


Votez "OUI" au TCE pour éviter le retour en arrière vers la technocratie et la dictature du marché !


Un "OUI" de Gauche franc et massif pour avancer vers l'Europe que nous voulons !

Publié dans Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article