Retraites en 2001 : déjà de basses polémiques sur les positions CFDT

Publié le par Henri LOURDOU

 

FO et les retraites : « cherchez l'erreur ! »


Dans un bulletin largement diffusé (« L'Ecole syndicaliste »n°190 de mars 2001 ), le Snudi-FO reproduit un autocollant CFDT dont le texte est : « Avec 40 ans de cotisation, la retraite avant 60 ans », sous le seul titre « Cherchez l'erreur ! ».

On voit bien que ce bulletin s'adresse à des fonctionnaires supposés mal informés, pour qui la seule évocation de 40 ans de cotisation constitue un crime impardonnable.

On ne saurait en dire autant des auteurs de ce journal, militants du Parti des Travailleurs qui ont transformé FO en annexe de leur secte trotskyste.

Eux savent bien que leur confédération a signé il y a plusieurs années un accord avec le Medef instituant l'ARPE (Accord de Remplacement Pour l'Emploi, instituant un droit à la retraite avant 60 ans pour les salariés du régime général ayant cotisé 40 ans) : cet accord a d'ailleurs été signé par l'ensemble des organisations syndicales. Mais il est précaire : il n'a été reconduit que du bout des lèvres par le Medef dans le cadre de la dernière Convention Unedic (son financement est assuré par l'Unedic, car il se double d'un engagement d'embauche d'un jeune pour chaque départ en retraite).

La revendication CFDT est la pérennisation de cette mesure dans le cadre d'une réforme des retraites : tel est le sens de l'autocollant montré du doigt par le Snudi-FO.

Faut-il ajouter que ce type de mesure existe aussi dans la Fonction Publique : cela s'appelle le CFA (Congé de Fin d'Activité) et on ne savait pas que FO était contre...


Commenter cet article