LIU Xiaobo : 4 ans après

Publié le par Henri LOURDOU

LIU Xiaobo : 4 ans après

L'ultime sursaut du totalitarisme chinois ?

 

En ce mois de juillet 2021, le Parti Communiste Chinois fête spectaculairement son centenaire.

Dans une série de trois articles consacrés à l'événement, le correspondant du "Monde" Frédéric LEMAÎTRE conclut significativement : "la Chine de XI Jinping ne se contente pas de produire et de consommer. Elle doute aussi."("Le Monde" daté 2-7-21, p 23)

Car, malgré tous les signes de raidissement idéologique et policier, malgré l'alignement des artistes et intellectuels sur le "rêve chinois" de "l'ultime tête pensante du parti" (titre du 3e volet de cette série), son caractère étriqué et nationaliste ne peut satisfaire toute tête pensante qui ne se contente pas du rôle de perroquet auquel on voudrait l'assigner.

La critique sociale du capitalisme-productivisme-consumérisme-extractivisme à la chinoise et la critique politique du "rôle dirigeant" et exclusif du parti ont de l'avenir. L'Histoire n'est pas arrêtée.

Les "âmes errantes de Tiananmen", les corps souffrants des Ouïgours et de tous les dissidents réprimés, les voix indépendantes de Hong-Kong, de Taïwan et de la diaspora continuent à porter l'avenir des peuples de Chine.

LIU Xiaobo n'a pas vécu et n'est pas mort en vain le 13 juillet 2017.

Hommage encore et toujours à sa mémoire !

PS : Une soirée très éclairante sur Arte ce 13 juillet à revoir en replay avec 3 documentaires passionnants sur "Le monde de XI Jinping", la démocratie à Taïwan et le mouvement de 2019 à Hong-Kong :

https://www.arte.tv/fr/videos/RC-016234/thema/

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article