Solidarité avec Alep

Publié le par Henri LOURDOU

Solidarité avec Alep

A Tarbes aussi on se mobilise pour Alep la rebelle. Rassemblement silencieux ce lundi 3 octobre à 17h30 place de la Mairie -face au Monoprix. Et merci aux partisans de N Dupont-Aignan pour ce bel appel à l'engagement : oui, debout la France ! La France qui se bat pour les droits humains ! La seule France chère à notre coeur ! La France éternelle ! (PS : je précise au vu de certaines réactions, que l'affiche d'appel au rassemblement a été collée par nos soins sur des affiches du mouvement "Debout la France!"; il s'agit donc d'un "détournement", ainsi que de la citation de l'allocution de De Gaulle lors de la libération de Paris que, j'espère, tous les lecteurs auront reconnue...)

Syrie Liberté 65

"La Syrie, comme le fut à son époque l'Espagne de la guerre civile, est devenue la métaphore du pourrissement du monde."

(Jean-Pierre PERRIN "La mort est ma servante", Fayard, 2013, p 317)

"La nouvelle contestation engendrée par la mondialisation ne s'adresse plus tellement à l''Etat d'appartenance, mais à un monde global tenu pour responsable."

(Bertrand BADIE "Nous ne sommes plus seuls au monde", La Découverte, 2016, p 102)

Nous avons laissé trop longtemps le monopole de la parole politique sur la Syrie à des élus tétanisés par l'épouvantail Daech.

Incapables de désigner clairement le coupable de cette situation, le dictateur Bachar Al-Assad et son clan, ils ont laissé le champ libre à l'opération de propagande, puissamment relayée par son allié russe, consistant à transformer la guerre en Syrie en conflit entre un régime "laïque" et "protecteur des minorités religieuses" et un jihadisme armé ennemi de la Civilisation.

Or, rien n'est plus faux.

Les analyses et témoignages multiples, de journalistes, d'universitaires, d'humanitaires et d'acteurs directs vont tous dans le même sens : une révolte pacifique de tout un peuple contre un régime impitoyable de rackett des ressources du pays et de ses habitants par un clan, relayé par tous les instruments de la terreur, a été transformé délibérément en guerre d'extermination par ce clan.

La montée en puissance du jihadisme armé a été cyniquement instrumentalisée et aidée par ce clan pour décrédibiliser et affaiblir un adversaire qu'il veut radicalement éliminer : l'opposition démocratique de ce que nous appelons avec elle "la révolution syrienne".

La communautarisation du conflit, soutenue par de nombreux acteurs extérieurs (Arabie et Turquie soutenant des milices islamistes sunnites, USA soutenant des milices kurdes, Iran des milices chiites) en déforme le sens et s'oppose à la volonté des premiers acteurs locaux de la révolte.

C'est à eux, écrasés sous les bombes à Daraya ou à Alep, exilés en Turquie, au Liban, en Jordanie ou ailleurs, que nous devons apporter aide et soutien politique.

Pour cela nous adhérons aux objectifs du premier site en français de soutien à la révolution syrienne, "souriahouria.com" (souria houria = Syrie liberté) :

Nos priorités

  • L’arrêt des bombardements de la population civile par le régime et ses alliés.

  • La cessation des violences perpétrées par l’armée, les milices et les organisations jihadistes.

  • La libération de tous les détenus politiques.

  • L’aide au secours de la population syrienne sans aucune forme de discrimination.

Nos actions

  • Sensibiliser la société civile, les médias, les partis politiques, les organisations professionnelles et les élus aux réalités de la situation en Syrie.

  • Rappeler la nécessité de venir en aide aux Syriens aussi bien en Syrie qu’à l’étranger.

  • Travailler en collaboration avec les associations agissant pour des objectifs similaires en France ou dans le monde.

  • Nourrir la réflexion par l’organisation de conférences-débats et de tout type de rencontre socioculturelle ou artistique autour du combat des Syriens pour la démocratie.

Publié dans Syrie

Commenter cet article