Pas de Primaire à Gauche : et après ?

Publié le par Henri LOURDOU

Pas de Primaire à Gauche : et après ?

Une fois de plus je dois rendre les armes à mon ami Dany Cohn-Bendit. Il a dit le premier ce qui devient de plus en plus évident : il n'y aura pas de Primaire des gauches et des écologistes pour 2017.

Je ne reviendrai pas très longuement sur les raisons. En bref, au-delà des calculs des appareils politiques, trop de rancoeurs ont été accumulées depuis 4 ans chez trop de militants (que je distinguerai des électeurs, quoiqu'un sondage récent sur les "fractures françaises" paru dans le Monde montre un éloignement croissant entre un électorat Front de Gauche qui se gauchise et s'homogénéise et un électorat PS qui se fracture avec une droitisation de la moitié de sa base. Le sondage ne dit rien de l'électorat écolo...).

On voit bien la difficulté croissante de tenir un discours unitaire, y compris sur le terrain syndical...

Mais quelles conséquences politiques tirer de cette situation délétère ?

Tout d'abord, la campagne sera polarisée sur la Droite, seule à tenir une Primaire qui s'annonce très disputée.

Ensuite la campagne à Gauche sera axée sur l'opposition Hollande/Mélenchon avec un match là aussi très serré pour savoir lequel des deux arrivera en 3e position derrière le candidat LR et la candidate FN.

Dans cette double perspective, je ne crois pas à une candidature Hulot pour les écologistes : sauf mouvement citoyen très fort sur la thématique écolo que je ne vois pas émerger à court terme, celui-ci ne s'engagera pas dans une course perdue d'avance.

Il faut donc s'apprêter à une défaite historique des gauches et des écologistes : pour le coup ils seront unis dans la défaite, faute d'avoir su s'unir pour la victoire, car on les mettra tous dans le même panier.

Reconstruire les conditions d'une majorité sera long et passera par beaucoup de débats que nous n'avons pas su avoir plus tôt.

Heureusement, il reste l'action associative : c'est la base de cette reconstruction.

Publié dans unir les gauches

Commenter cet article