Voeux pour 2016

Publié le par Henri LOURDOU

En 2016, bâtissons le rassemblement à vocation majoritaire de la Gauche et des écologistes, et donc empêchons la candidature de Hollande (ou Valls) en 2017.

Tout le monde s'accorde à le dire : 2015 aura été une année horrible. Encore faut-il s'entendre pourquoi.

Certes, les deux tueries successives des 7-9 janvier et 13 novembre ont plus que tout marqué les esprits.

Mais le plus grave aura été, plus que ces ignobles massacres, certaines des réactions qu'ils ont suscitées.

Parmi celles-ci, les mesures prises par le "tandem exécutif" et les paroles qu'ils auront prononcé sont sans doute les plus graves.

Outre l'état d'urgence, sans doute justifié dans un premier temps, ses bavures répétées, les révélations de la presse sur les nombreux ratages de la police et des services de l'Etat, sa prolongation et son projet de constitutionnalisation, accompagné de la trop fameuse déchéance de nationalité pour les binationaux nés français, nous ont projeté dans une surenchère vers l'extrême-droite dont les conséquences sont terribles.

Terribles pour nos libertés, déjà malmenées par la loi sur le renseignement de 2014. Terribles pour la Gauche et son avenir, déjà malmenés par l'absence de perspectives de transformation pour faire face aux défis de l'heure sur les trois terrains démocratique, social et écologique.

Hollande et Valls ont entrepris un vaste travail de démolition de la Gauche et des Ecologistes pour reconstruire sur leurs ruines une nouvelle majorité hypothétique allant du Centre-Gauche à la Droite républicaine.

Ils spéculent pour cela sur la fidélité d'un PS tiraillé entre ses valeurs et ses intérêts.

Ils ont déjà apparemment réussi à réduire l'influence du Front de Gauche et d'EELV en poussant leurs divisions quand ils ne se divisaient pas d'eux-mêmes.

La réponse pour nous doit être claire :

-nous situer en permanence sur le terrain des propositions pour un avenir démocratique (défense et extension des libertés et du débat citoyen centré sur l'intérêt général et le bien public), social (réduction des inégalités et défense de l'égalité universelle des droits) et écologique (mise en place d'une réelle transition vers une économie bas-carbone et une société non-consumériste et non prédatrice des ressources naturelles);

-nous situer en permanence sur le terrain du rassemblement à vocation majoritaire de la Gauche et des Ecologistes, en appelant nos camarades socialistes à rompre avec le duo mortifère à la tête de l'Exécutif, en appelant à une primaire ouverte de la Gauche et des Ecologistes pour un-e candidat-e unique aux présidentielles de 2017 sur la base d'un accord programmatique pour les législatives.

Tout cela ne peut aujourd'hui passer que par une dénonciation et une mise à l'écart du duo infernal Valls-Hollande : ils ont commencé à détruire la Gauche et les Ecologistes, empêchons-les d'achever leur sale boulot ! Empêchons la réforme de la Constitution qu'ils projettent !

Commenter cet article